Se lancer en auto-entrepreneur

Prenez goût à la liberté d’être en freelance, en suivant nos conseils pour lancer votre business d’auto-entrepreneur

Table des matières

Découvrez Ideel et réalisez 650€ d'économies par an !

Se lancer en auto-entrepreneur

Tout ce qu’il faut savoir pour se lancer en tant
qu’auto-entrepreneur.
De plus en plus de personnes souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, devenir son propre patron est de plus en plus recherché. Le droit français essaye de pousser les travailleurs à tenter l’aventure de l’auto-entrepreneuriat. Depuis 2016, le statut « auto-entrepreneur » à cédé sa place au régime « micro-entrepreneur« .

Difficile de s’y retrouver quand on ne connaît pas grand-chose au monde compliqué de la gestion d’entreprise, et de l’administration française. Retrouvez dans cet article un récapitulatif des bonnes pratiques à mettre en place pour enfin se lancer en auto-entrepreneur l’esprit serein !

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Afin de créer son statut d’auto-entrepreneur, il est nécessaire de passer par de l’administratif. Cette partie fait souvent peur, mais a été vraiment simplifié par l’état pour la création d’une micro-entreprise. Nous vous détaillons les différentes étapes pour créer son entreprise individuelle :

 Trouver un nom pour son entreprise

Aussi appelé « dénomination sociale« , le nom de votre entreprise est très important puisqu’il va vous suivre tout au long de votre aventure d’entrepreneur. Vous devrez utiliser votre prénom ainsi que votre nom personnel, vous avez aussi la possibilité d’y ajouter un nom plus commercial, mais c’est optionnel.

Domicilier sa société

Pour recevoir vos documents qui vous permettront de créer ainsi que de gérer votre entreprise, il faut que vous domicilier votre « siège social« . Si vous êtes souvent en déplacement, que vous n’avez pas une adresse stable, n’hésitez pas à domicilier votre société chez un proche.

Déclarer son activité

Afin de déclarer à l’état votre entreprise, il faut que vous « immatriculez » votre société. Cette action est gratuite et peut se faire ne ligne sur le site officiel des auto-entrepreneurs. En quelques minutes vous aurez créé votre société !
Suite à quoi, vous recevrez vos matricules qui seront :

  • Le SIREN : identifie votre entreprise dans les relations administratives
  • Le SIRET : identifie l’établissement où l’activité est exercée

Créer son entreprise avec Ideel

Inscrivez vous en 3 clics, on s’occupe des changements !
compte auto entrepreneur
banque auto entrepreneur

Choisir une banque adaptée

La loi oblige maintenant aux auto-entrepreneurs d’avoir un compte bancaire séparé pour son entreprise si le chiffre d’affaires de celle-ci est supérieur à 10.000 € pendant 2 ans d’affilée.

Pour le bon fonctionnement et la bonne gestion de votre société, nous vous conseillons tout de même de créer un compte au lancement de votre entreprise. De nombreuses banques ont des offres intéressantes et spécialisés pour le régime d’auto-entrepreneur. Les principales utilités de ce compte seront :

  • De déposer vos revenus d’entreprise
  • D’effectuer des paiements liés à votre société
  • D’envisager des financements
  • De gérer simplement votre activité

Les banques en lignes se démarquent

De plus en plus de néo-banques offrent des tarifs attractifs et des simplifications de gestion très utiles. Ouvrir un compte dans ces banques (N26, Shine…) ne prend que quelques minutes et permet d’utiliser facilement son compte. Attention cependant, il n’est pas possible de faire de dépôt d’argent liquide, ces banques ne conviennent donc pas à toutes les activités.

Changer de banque avec Ideel

Inscrivez vous en 3 clics, on s’occupe des changements …. gratuitement !

Utiliser l’application mobile Ideel

Pour avoir accès en continu à vos abonnements et différentes souscriptions, téléchargez l’application ideel sur votre smartphone.

Être assuré en conséquence

Lorsque vous souscrivez à un régime d’auto-entrepreneur, votre responsabilité civile est limitée. Il est donc important de couvrir tous les risques liés à votre activité. Certaines professions en auto-entrepreneurs ont une obligation de souscription d’assurance. 

La Responsabilité Civile Professionnelle (RC PRO) est une obligation si vous avez une activité présente dans la liste ci dessous :

  • Santé
  • BTP
  • Transport
  • Sport
  • Culture
  • Conseil financier
  • Automobile

Grâce à la RC PRO, vous serez assuré sur les biens matériels, corporels et immatériels causés à d’autres.

Assurance Complémentaires

Il existe aussi des assurances complémentaires permettent d’assurer une sécurité plus importante. En cas de chômage, les aide de l’état sont bien différentes que dans les autres régimes, il est donc conseillé de souscrire à ce type d’assurance pour éviter de se retrouver sans aucune ressource. 

Ideel s’occupe de résilier vos contrats d’assurances
et de les optimiser si besoin

Les étapes pour se lancer en auto-entrepreneur

1- Déclarer son activité

La création du statut d’auto-entrepreneur a été simplifié. Il suffit de se créer un compte sur la plateforme auto-entrepreneur de l’Urssaf.
Vous devrez communiquer différentes informations afin de créer votre entreprise :

  • Votre identité (Nom, Prénoms…)
  • Votre adresse postale
  • Votre d’activité
  • Le choix de votre régime fiscal
  • Le choix de votre régime social

2 - Domicilier son entreprise

Il est obligatoire de définir une adresse pour son entreprise. Cette adresse sera utilisée par l’administration française afin de vous communiquer des informations ainsi que tous documents liés à votre activité.

Vous avez le choix de domicilier votre entreprise chez vous, à votre bureau, ou de faire appel à une société spécialisé dans la domiciliation.

Attention, en fonction de la surface de votre entreprise, vous devrez vous acquitter de la CFE.

3 - Faîre une formation si nécessaire

Il existe des secteurs d’activités ou il est obligatoire de faire une formation pour pouvoir commencer à travailler. C’est le cas pour les artisans qui devront suivre un stage à l’installation, aussi appelé SPI.

D’autres secteurs, il est nécessaire de justifier un niveau de qualification dans son domaine. Informez-vous auprès de la CCI la plus proche pour savoir si vous en faîtes partis.

4 - Trouver une assurance adaptée

L’assurance est un point essentiel du régime d’auto-entrepreneur. La plus répandue est la « RC PRO ». Elle permet de couvrir les différents dommages causés par votre entreprise ou par son gérant. Pour la majorité des artisans, celle-ci est obligatoire.

En fonction de votre activité, vous serez peut-être avantagé à souscrire une assurance plus complète. L’assurance multi-risque permet de garantir un remboursement en cas de vol, incendie, catastrophe naturelle, bris de glaces…

Trouver une assurance

5 - Gérer sa comptabilité

Malgré la facilité et la simplification du statut d’auto-entrepreneur, vous devrez tout de même tenir compte de votre fiscalité. Pas de panique, la comptabilité obligatoire reste relativement basique. Vous devrez simplement tenir un carnet chronologique de vos allers-retours d’argent sur votre compte pro.

Voici la liste de ce que vous devrez y inscrire :

  • Le montant des recettes
  • L’origine des recettes
  • Le mode de règlement (liquide, virement…)
  • Les liens vers les factures, devis ou tout autres justificatifs…
  • Et enfin la date des transactions

Découvrez Ideel et réalisez 650€ d'économies par an !