9 faits sur l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur, fait partie de ces contrats que les Français signent sans réellement y porter une grande attention… À défaut de passer à côté d’économies substantielles. Cela est notamment dû à un manque d’information crucial au sujet des assurances.

C’est pourquoi chez Ideel, nous avons décidé de mettre la lumière sur 9 fais importants au sujet de l’assurance emprunteur. Afin que vous puissiez en savoir plus sur quels sont vos droits et comment faire des économies tout en étant correctement assuré.

 

1. 92% des Français ne savent pas qu’il est possible de souscrire à une assurance emprunteur hors banque

Lorsque vous souscrivez à un contrat de prêt auprès d’un établissement bancaire, ce dernier vous proposera automatiquement de souscrire à une assurance emprunteur chez lui. Cependant, vous avez le droit de refuser. Dans ce cas-là, la banque ne pourra en aucun cas vous imposer des frais, ni changer votre taux d’emprunt. 

2. Souscrire à une assurance auprès de sa banque, c’est payer en moyenne 40% plus cher 

Les assurances que les banques proposent ne sont généralement pas les moins chères, loin de là. De ce fait, de plus en plus de Français décident de se tourner vers des assureurs alternatifs. Pourquoi ? Tout simplement car souscrire à une assurance emprunteur hors banque pour votre emprunt amène à réaliser des économies substantielles

3. Vous pouvez changer d’assurance à tout moment pendant les 12 premiers mois de prêt, puis à chaque date d’anniversaire

Si vous souhaitez changer d’assurance de prêt dès la première année de souscription, sachez que vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, en respectant un délai de préavis de 15 jours. Cependant, si les 12 premiers mois sont passés, vous pourrez résilier votre contrat et changer d’assureur seulement aux dates d’anniversaires du prêt, en respectant un délai de préavis de 2 mois avant cette date. 

4. Changer d’assurance de prêt n’impacte en aucun cas votre prêt bancaire

Rassurez-vous, votre contrat d’assurance emprunteur et votre contrat de prêt sont complètement dissociables. C’est-à-dire que si vous décidez en cours de contrat de changer d’assurance emprunteur, votre établissement bancaire ne pourra en aucun cas modfier votre prêt.

5. Votre banque n’a pas le droit de refuser le changement d’assurance, tant que vous êtes à minima aussi bien couvert

Afin que votre banque valide votre changement d’assurance emprunteur, il faut que votre nouveau contrat propose un niveau de garantie équivalent à celui proposé par votre assurance bancaire. Ce n’est donc pas parce que vous avez opté pour une assurance moins chère, que vous serez moins couvert, car c’est un prérequis des établissements bancaires. 

6. Le changement est rapide et facile

Halte aux idées reçues, changer d’assurance emprunteur n’est pas aussi compliqué que ça ne le paraît. Dans certains cas, vous n’aurez même pas besoin de vous charger des démarches de résiliation. En effet, il existe certains assureurs qui s’occupent de résilier votre ancien contrat pour vous. Dans d’autres cas, vous aurez simplement besoin d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre assureur pour lui faire part de votre demande de résiliation, en respectant bien les délais de préavis et les dates auxquelles vous pouvez faire la demande. 

7. L’assurance de prêt n’est pas imposée par la loi

Contre toute attente, une assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt, selon la loi française. Cependant, elle est la plupart du temps exigée par les établissements de crédit. En effet, en cas d’accident de vie, vous avez tout intérêt à avoir souscrit à une assurance de prêt afin de pouvoir rembourser vos mensualités. 

8. Vous pouvez vous assurer, même si vous avez des problèmes de santé

En effet, ce n’est pas parce que vous avez des problèmes de santé que vous ne pourrez pas vous assurer. Mais forcément, les clauses de votre contrat seront aménagés en fonction. Au fil du temps, vous pourrez demander une renégociation du taux de votre assurance si vous considérez que vos risques ont diminué (changement de situation, arrêt du tabac…) 

9. Avec les taux d’intérêts actuels, l’assurance de prêt représente 0,38% à 1,91% du taux de l’emprunt

Le taux de votre assurance de prêt permet de calculer le coût de votre assurance. Actuellement, les taux varient d’entre 0,38% à 1,91%. Ce taux peut varier grandement en fonction de l’assureur que vous choisissez mais aussi de votre âge, car plus vous êtes âgés et plus les risques augmentent, ce qui amplifie le taux d’intérêt. D’autres facteurs peuvent aussi entrer en jeu, par exemple les soucis médicaux, si vous êtes fumeurs ou non etc…

Ideel gère vos démarches pour vous !

N

Résiliez en un-clic

N

100% gratuit

N

Sans engagement

Plus d'excuse pour continuer à payer trop cher !