Quelle assurance auto choisir ?

0
En moyenne, les utilisateurs d'Ideel réalisent 750€ d'économies par an !
Description Ideel
quelle assurance auto choisir poignée de main

Avant de s’attarder sur quelle assurance auto choisir, comprenons quels types de couvertures existent et les différentes formules existantes.

Quelles sont les différentes formules existantes ?

L’assurance au tiers

La garantie responsabilité civile ou assurance au tiers est la garantie minimale et obligatoire pour assurer votre véhicule. Cette garantie couvre les dommages que votre véhicule pourrait occasionner, qu’il s’agisse de dégâts matériels ou encore de dommages corporels, même dans le cadre d’un accident responsable. Chaque véhicule, chaque conducteur roulant se doit d’être assuré : l’assurance au tiers se présente comme la solution la moins chère pour répondre à cette astreinte légale.

Le plafond d’indemnisation par véhicule et par sinistre corporel est fixé à 1 220 000€, et ce, pour tous les contrats selon l’article R. 211-7 du Code des assurances.

Attention ! l’assurance auto au tiers couvre l’ensemble des dégâts causés à autrui, mais en aucun cas vos dommages corporels, ni les dégâts matériels causés sur votre véhicule dans le cas d’un accident responsable.

L’assurance au Tiers Complémentaire

Appelée également assurance au tiers étendu ou au tiers plus, il s’agit d’une assurance qui s’adapte plus spécifiquement à vos besoins en incluant la garantie Responsabilité Civile. Elle propose des garanties supplémentaires, telles que :

  • Le vol
  • Les cas d’incendie
  • Catastrophes naturelles
  • Dommages corporels du conducteur
  • Bris de glace
  • Protection juridique en cas de litige
  • Assistance véhicule
  • Dommages collision

L’assurance auto au tiers plus propose un bon ratio garanties/prix et son tarif est en moyenne 20% moins cher qu’une assurance auto tous risques.

L’assurance auto Tous Risques

La formule tous risques représente la garantie la plus complète pour un conducteur et son véhicule, quel que soit votre assureur. Le fait de souscrire à un contrat « Tous Risques » est censé vous protéger de tout danger ou inconvénient lié à votre véhicule, que vous soyez dedans ou non.

Mais méfiez-vous, car « Tous risques » ne signifie pas vraiment tous les risques : cette appellation n’a jamais été définie légalement. Alors, veillez à bien lire votre contrat, multiplier les devis pour comparer l’étendue des garanties et établir un ratio entre ce que vous payez et ce qui est couvert. Il s’agit d’un tarif significativement plus élevé que pour les assurances au tiers. Elle s’adresse essentiellement aux conducteurs ayant atteint un certain niveau de bonus.

En somme, une assurance « Tous Risques », c’est rouler beaucoup plus sereinement, mais en mettant la main à la poche.

Certaines plateformes comme Ideel peuvent par ailleurs vous rediriger vers des conseillers spécialisés en assurance auto qui s’occuperont de vous trouver les alternatives les moins chères et plus avantageuses du marché gratuitement, sans que vous ayez à vous occuper de rien.

Maintenant que l’on sait tout ça, quelle assurance auto choisir ?

Quelle assurance auto choisir pour jeune conducteur

Comment ça se passe ?

Savoir quelle formule est adéquate lorsque l’on débute, comment conduire sereinement sans se ruiner, quelle assurance auto choisir lorsque l’on manque d’expérience : ce sont des questions légitimes auxquelles nous nous efforcerons de répondre. 

Notez que l’assurance jeune conducteur représente un coût onéreux. En effet, durant les 3 premières années d’assurance, le jeune conducteur se verra soumis à une surprime. La première année d’assurance, il s’agit d’une surprime « novice » qui revient à très cher, décroit et disparaît à la troisième année. Certaines compagnies peuvent même refuser la prise en charge d’un jeune conducteur, car le risque serait trop important… pas cool.

En réalité, lorsque l’on parle de « jeune » conducteur, on ne parle pas d’âge (comme Kylian) mais plutôt de ceux qui possèdent un permis depuis moins de 3 ans, ou encore ceux qui n’ont pas été assurés durant les 3 dernières années (ou plus).

En gros, un jeune conducteur est considéré comme quelqu’un qui n’a pas beaucoup d’expérience et représentant donc un risque plus important d’accident au volant.

Comment faire des économies ?

Passer par la conduite accompagnée est généralement un moyen d’alléger le coût de la surprime qui peut être réduit de moitié la première année. Et comme avoir quelqu’un dans sa voiture rassure les compagnies d’assurance, certaines proposeront même des stages de conduite, pris en charge partiellement par l’assureur, résultant à la suppression de la majoration « conducteur novice ».

Le meilleur moyen de faire des économies reste la solution du conducteur secondaire. Vous pourrez ainsi conduire librement sans être conducteur principal. Demandez à votre famille, à moins qu’elle ne jure que par Uber, de vous déclarer sur leur contrat d’assurance auto comme conducteur secondaire. Cela vous permettra officiellement d’engranger une expérience reconnue qui vous permettra d’alléger vos dépenses relatives à votre premier contrat de « jeune conducteur ». 

Enfin, privilégiez la souscription de contrat chez un assureur familier. Les conditions d’adhésion peuvent être optimisées selon la compagnie pour les enfants de clients de confiance.

Quelle formule choisir pour conducteur « jeune, malussé ou résilié » ?

Tout comme les conducteurs malussé ou résilié, aux yeux d’une compagnie d’assurance, vous représentez un risque plus important en tant que jeune conducteur. Contracter une assurance tout risque avec ces statuts revient à très cher.

D’un point de vue strictement économique, opter pour une assurance au tiers avec éventuellement quelques rajouts est fortement conseillé.

Réfléchissez bien aux ajouts et à leur nécessité en prenant en compte vos besoins, votre budget et les risques extérieurs : prenez en compte le type de véhicule, l’usage que vous en faites, la sécurité géographique par exemple. Ce sont des questions déterminantes pour trouver le bon équilibre et savoir quelle assurance auto choisir.

Quelle assurance auto choisir parmi ces formules ?

Quand choisir une assurance au tiers

Si l’on écarte le profil de jeune conducteur, ou le cas de conducteur malussé ou résilié, la question du choix de l’assurance auto peut tout de même se poser. Savoir quelle assurance auto choisir, c’est se poser les bonnes questions. 

Le choix de votre assurance dépend entièrement de l’usage de votre véhicule, le type de véhicule, sa puissance, votre lieu de vie, votre mode de stationnement…

Pour tirer un maximum d’avantages d’une assurance au tiers, potentiellement intermédiaire :

  • ne pas être un grand routard
  • avoir un garage ou un mode de stationnement sécurisé
  • vivre dans une petite ville (sans criminalité ni aléas naturels)
  • utiliser un véhicule de plus de 10 ans, fortement kilométré ou de faible valeur
  • s’il s’agit d’une voiture de collection

Dans ces cas, le montant de vos cotisations sera moins important, mais vous aurez davantage à sortir de votre poche en cas d’accident.

Quand choisir une assurance tous risques

L’assurance tous risques répond aux besoins des conducteurs considérés prudents. Cette formule est recommandée en particulier selon le véhicule et la situation financière de l’assuré, lorsque celui-ci souhaite être indemnisé complètement, peu importe la situation.

Si votre voiture est récente (environ moins de 8 ans), l’assurer en tous risques semble la meilleure solution. Il s’agit d’un indicateur primordial sur lequel l’expert se base pour évaluer le montant de l’indemnisation, suite à un sinistre. La valeur d’un véhicule est une donnée importante à ne pas omettre ;
Ce qui peut jouer sur la valeur d’un véhicule c’est :

  • Sa marque : si elle est luxueuse et réputée ;
  • Son modèle : si la valeur marchande du modèle est bien côté ;
  • Son équipement : s’il s’agit d’une technologie ou d’un intérieur particulier ;

Si un de ces points ci-dessus vous parle, faites le choix d’une formule tous risques. En effet, la réparation de votre véhicule sur fond propre risque d’être beaucoup plus onéreux qu’une voiture citadine.

Maintenant, considérer également votre situation financière :

Si vous êtes en proie à un crédit pour l’achat d’une voiture et que celui-ci ne risque pas de se terminer demain, optez pour une assurance tous risques. Imaginez… un accident dont vous êtes responsable se produit et rend votre voiture endommagée et inutilisable, une assurance au tiers ne vous indemnise pas. Vous devrez continuer de payer un crédit pour une voiture détruite.

Certaines plateformes comme Ideel peuvent vous permettre d’optimiser vos contrats d’assurance, en prenant en charge votre résiliation, votre nouvelle souscription optimisée selon vos besoins ou simplement en jouant un rôle de conseiller pour vous aider sur quelle assurance choisir. Le tout GRATUITEMENT.


Proposition de lien n°4 => pourquoi mon assurance auto augmente (18%)

0
En moyenne, les utilisateurs d'Ideel réalisent 750€ d'économies par an !
Description Ideel